Hello Gonaïves!

guy1Guy Philippe, ancien commissaire de la Police nationale d’Haïti (PNH), plus connu pour son soulèvement armé contre le régime du président Jean Bertrand Aristide en 2003-2004, menace de reprendre les armes contre n’importe quel gouvernement de transition qui sera composé uniquement de personnes vivant à Port-au-Prince.

Un gouvernement de transition post-Martelly oui, dit Guy Philippe. Mais un gouvernement qui sera composé de membres issus de tous les départements de la République, propose-t-il, lors d’une déclaration faite, au cours du week-end écoulé, sur plusieurs stations de radio locales.

Sinon, prévient le candidat au Sénat de la République, ses troupes armées à qui, il fait d’ailleurs publiquement appel, seront remobilisées aux fins de combattre n’importe quel gouvernement de transition qui ne tiendra pas compte de sa proposition.

« Le Sud et la Grand’Anse n’accepteront pas de recevoir de l’ordre d’un gouvernement transition composé seulement de raquetteurs politiques de Port-au-Prince », soutient-il, avant de réaffirmer sa détermination à se mobiliser contre, dit-il, les anarchistes de la capitale haïtienne.

Parallèlement, il faut noter que le Groupe des huit candidats à la présidence (G-8), auquel fait partie le candidat Jude Célestin (LAPEH), qualifié pour le second tour de la présidentielle et qui refuse d’y prendre part avec, dit-il, le Conseil électoral provisoire en place, a déjà rendu publique, sa proposition du gouvernement de transition qui comblera le départ du président Michel Joseph Martelly, le 7 février prochain.

A rappeler que Guy Philippe est un ancien militaire, formé à l’Académie militaire de Quito en Equateur, après des études en médecine interrompues à Port-au-Prince.

En rébellion contre le président Jean Bertrand Aristide et son régime en 2003-2004, il avait conduit des troupes armées qui s’étaient accaparées de plusieurs régions du pays. Ce qui avait ainsi provoqué, avec la complicité de l’International, le second départ pour l’exil en Afrique du Sud, du président Aristide, rappelons-le, le 29 février 2004.

One Response to Hello Gonaïves!

  1. Mr WordPress says:

    Hi, this is a comment.
    To delete a comment, just log in and view the post's comments. There you will have the option to edit or delete them.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *